Call for Contributions to Collaborative Books on the Musics and Songs of West Africa

Babacar M'Baye's picture
Type: 
Call for Papers
Date: 
June 9, 2021 to July 30, 2021
Location: 
Ohio, United States
Subject Fields: 
African History / Studies, Black History / Studies, Literature, Music and Music History, Popular Culture Studies

 

Call for Contributions to Collaborative Books on the Musics and Songs of West Africa

Tentative title: Musics, Songs, and Imaginaries of West Africa 

 

This is a Bilingual Project composed of

A volume with its own chapters in French

And

A volume with its own chapters in English

Expected Date of Publication of the Two Independent Volumes: December 2022
 
Call for Contributions

 

Musical creations are often porous to the various contributions of the societies that produce them. As means of cultural expression, they make it possible to specify the imagination of each human group in both its complexity and particularities. Like culinary art and religious beliefs, they draw on an evolving chronology of cultures whose founding stories, values, ​​and realities they reflect. West Africa, a region that is made up of nations built around cultural plurality, is rich in several musical genres and visible forms of ethnic particularities functioning as concentric circles. From the Sérères of Senegambia to the Touaregs of Niger, a multitude of “Anthropocenes,” or spaces for the expression of musical forms with varying symbolisms, has survived among various ethnic groups such as the Mandés, Fulas, Wolofs, Fons, Akans, Ewes, Yorubas, Igbos, Hausas, and many others. From the “ndeup” and “kassak” of Senegambia to the “Asak” and “Tisiway” of Niger, one finds songs (including those of childhood, adolescence, work, marriage, maturity, and death) which are sometimes accompanied by ritual ceremonies and musical expressions that punctuate every moment of life by telling fictions that consolidate the groups’ relationships and invariants. Linguistic choices and language practices are part of these heterogeneous dynamics and singularities. Although we find, mainly in songs, local languages ​​in their deep authenticity, sometimes with elements of languages, idiomatic phrases, and old expressions that are fixed and preserved in historical chants drawn from a common heritage (which constitutes a great interest for anthropological linguistics), we also discover forms that reconcile modern linguistic dynamics with local languages ​​adapted to modernities and welcome mixtures (of local ​​and foreign idioms) even with whole foreign languages. This linguistic heterogeneity corresponds to the circularity of songs, singers, and artistic projects situated between the traditional and the modern, the local and the global, and the inherited aesthetics and the acquired or constructed aesthetics. It sometimes reveals the linguistic ideologies which cross these spaces and are often linked to cultural, ideological, and political positions.

 

Far from the romantic fascination of the exterior gaze or even of a member of a particular ethnic group, the scientific posture today makes it possible to read the cultural history of West Africa through the prism of its musical productions. It will be a question of taking into consideration not only traditional music but also modern music to work on problematizing their meanings in order to analyze their various contributions to the life of societies, their participation in the debates of their times, their various projections in the world, and their adaptations to modernity. In the same vein, it will also be a question of analyzing the relations between the musics and songs of the black diaspora, including those of the United States, the Caribbean, South America, Europe, the Middle East, Asia, and other parts of the world, and those of West Africa.

 

Without claiming to provide an exhaustive list, we will focus on the following thematic axes:

 

- Traditional musics and songs and ethnic imaginaries
- Musics, songs, and symbolic ritualities
- Songs in traditional therapies
- Initiatory songs and popular fictions
- Musics, songs, and the history of slavery
- Modern and popular musics of West Africa
- Musics and songs of the black diaspora and West Africa
- Music and religions
- Spirituals, gospel, blues, reggae, salsa, soul, R&B, rap, and other black music
- Musics, songs, and activism
- Rap as an urban textuality
- National language, rap, and identity
- Initiation songs and traditional religions
- Religious songs as fictional space
-Musics and songs of resistance

 

Submission guidelines:

 
Proposals (title, summary, and five keywords) should not exceed 300 words and must be accompanied with information about the contributor (Last Name, First Name, Profession, Email). The requested information and a Curriculum Vitae (if possible) should be sent to the following email addresses:

 

alioune.wilane@ugb.edu.sn

bmbaye@kent.edu

khadim-rassoul.thiam@ugb.edu.sn


 
Proposals must be sent before July 30, 2021. Subject: Collaborative and Bilingual Project on the Musics, Songs, and Imaginaries of West Africa

 

-    Response from the scientific committee (August 30, 2021)

-     Deadline for submission of final articles (March 30, 2022)

-     Publication date (December 30, 2022)

 

Editors:

Alioune Willane, Comparative Literatures Specialist / Gaston Berger University / Senegal

Babacar M’Baye, Specialist of Pan-African Literatures and Cultures / Kent State University / USA

Khadimou Rassoul Thiam, Linguistics Specialist / Gaston Berger University / Senegal

 

Scientific Committee of the Volume in English:

Fallou Ngom / Boston University / United States

Ayo Coly / Dartmouth College / United States

Mbye B. Cham / Howard University / United States

Ebrima Ceesay / University of Birmingham / United Kingdom

Louis Mendy / Université Cheikh Anta Diop de Dakar / Sénégal

Omar Gueye / Université Cheikh Anta Diop de Dakar / Sénégal

Marame Gueye / East Carolina University / United States

Emilie N. Diouf / Brandeis University / United States

Timothy R. Mangin / Boston College / United States

Ibra Sene / The College of Wooster / United States

Wendy Wilson-Fall / Lafayette College / United States

Edmund Asare / Western Illinois University / United States

Seneca Vaught / Kennesaw State University / United States

Babacar Dieng / Université Gaston Berger de Saint-Louis / Sénégal

Khadidiatou Diallo / Université Gaston Berger de Saint-Louis / Sénégal

 

 

Appel à contribution pour ouvrages collectifs sur les musiques et chants de l’Afrique de l’Ouest 

 

Titre provisoire : Musiques, chants et imaginaires de l’Afrique de l’Ouest

 

C’est un projet bilingue avec

 

Un ouvrage autonome avec ses propres chapitres en français

 

Et

 

Un ouvrage autonome avec ses propres chapitres en Anglais

 

Date prévue pour la parution des deux ouvrages indépendants : décembre 2022

 

Appel

 

Les créations musicales se montrent souvent poreuses aux divers apports des sociétés qui les voient naître. Modalités d’expression culturelle, elles permettent de spécifier l’imaginaire de chaque groupe humain dans sa complexité mais aussi dans ses particularités. A l’image de l’art culinaire, des croyances religieuses, elles dessinent une chronologie évolutive des cultures dans ce qu’elles comportent de récits fondateurs, de valeurs et de réalités. L’Afrique de l’Ouest, composée de nations construites autour d’une pluralité culturelle, est riche de plusieurs genres musicaux et de formes visibles de particularités ethniques fonctionnant comme des cercles concentriques. Des Sérères de la Sénégambie aux Touaregs du Niger, une multitude « d’Anthropocènes », ou d’espaces d’expression de formes musicales aux symbolismes variés, a survécu au sein de diverses ethnies telles que les Mandés, les Fulas, les Wolofs, les Fons, les Akans, les Ewés, les Yorubas, les Igbos, les Hausas et bien d’autres. Des « ndeup » et « kassak » de la Sénégambie aux « Asak » et « Tisiway » du Niger, on trouve des incantations (dont celles de l’enfance, de l’adolescence, du travail, du mariage, de la maturité et du décès) qui sont souvent accompagnées de cérémonies rituelles et d’expressions musicales qui rythment chaque instant de la vie en racontant des fictions qui consolident les relations et les invariants des groupes. Les choix linguistiques et les pratiques langagières s’inscrivent dans ces dynamiques hétérogènes et ces singularités. Si on retrouve majoritairement dans les chansons les langues locales dans leur profonde authenticité avec parfois des éléments de langage, de phrasèmes et de tournures anciens, figés et conservés dans les chants historiques puisés du patrimoine commun (ce qui constitue un grand intérêt pour la linguistique anthropologique), nous avons aussi des formes qui épousent les dynamiques linguistiques modernes avec des langues locales adaptées aux modernités, des mixtes linguistiques (langues locales et langues étrangères) et même des langues étrangères. Cette hétérogénéité linguistique correspond à la circularité des chants, des chanteurs et des projets artistiques entre le traditionnel et le moderne, le local et le global, les esthétiques héritées et les esthétiques acquises ou construites. Elle révèle parfois les idéologies linguistiques qui traversent ces espaces en lien parfois à des positionnements culturels, idéologiques et politiques.

 

Loin de la fascination romantique du regard extérieur ou encore d’un membre d’un groupe ethnique particulier, la posture scientifique permet de lire aujourd’hui l’histoire culturelle de l’Afrique de l’Ouest au prisme de ses productions musicales. Il s’agira de prendre en considération les musiques traditionnelles mais aussi celles modernes pour travailler à problématiser leurs significations afin d’analyser leurs diverses contributions à la vie des sociétés, leurs participations aux débats de leurs époques, leurs diverses projections dans le monde et leurs adaptations à la modernité. Dans un même élan, il s’agira aussi d’analyser les relations entre les musiques et chansons de la diaspora noire, notamment celles des États-Unis, des Caraïbes, d’Amérique du Sud, d’Europe, du Moyen-Orient, d’Asie et d’autres parties du monde, et ceux de l’Afrique de l'Ouest.

Sans prétendre à une liste exhaustive, nous nous intéresserons aux axes thématiques suivants :

  • Musiques et chansons traditionnelles et imaginaires ethniques
  • Musiques, chants et ritualités symboliques
  • Les chants dans les thérapies traditionnelles
  • Les chants initiatiques et les fictions populaires
  • Musiques, chants et histoire de l’esclavage
  • Musiques et chants modernes et populaires de l’Afrique de l’Ouest 
  • Musiques et chants de la diaspora noire et de l’Afrique de l’Ouest 
  • Musiques et religions
  • Le spiritual, gospel, blues, reggae, salsa, soul, R&B, rap et autres musiques noires
  • Musiques, chansons et activisme
  • Le rap, une textualité urbaine
  • Langue nationale, rap et identité
  • Chants initiatiques et religions traditionnelles
  • Les chants religieux, un espace de fiction
  • Chansons et musiques de résistance

Modalités de soumission :

Les propositions (titre, résumé et cinq mots clés) ne doivent pas excéder 300 mots et doivent être accompagnées des informations relatives au contributeur (Nom, Prénoms, Profession et Email). Elles sont adressées avec un Curriculum Vitae (si possible) aux mails suivants :

alioune.wilane@ugb.edu.sn

bmbaye@kent.edu

khadim-rassoul.thiam@ugb.edu.sn

Les propositions doivent être envoyées avant le 30 juillet 2021. Objet : Projet collectif et bilingue sur les musiques, chants et imaginaires de l’Afrique de l’Ouest

 

  • Réponse du comité scientifique (30 août 2021)
  • Date limite de dépôt des articles définitifs (30 mars 2022)
  • Date de parution (30 décembre 2022)

Coordination :

Alioune Willane, spécialiste de littératures comparées / Université Gaston Berger / Sénégal

Babacar M’Baye, spécialiste de littératures et cultures panafricaines / Kent State University / Etats-Unis

Khadimou Rassoul Thiam, spécialiste de linguistique / Université Gaston Berger / Sénégal

 

Comité scientifique de l’ouvrage en Français :

Moussa Daff / Université Cheikh Anta Diop de Dakar / Sénégal

Saliou Ndour / Université Gaston Berger de Saint-Louis / Sénégal

Boubacar Camara / Université Gaston Berger de Saint-Louis / Sénégal 

Kalidou Seydou Sy / Université Gaston Berger de Saint-Louis / Sénégal 

Babou Diène / Université Gaston Berger de Saint-Louis / Sénégal 

Mamadou Ndiaye / Université Cheikh Anta Diop de Dakar / Sénégal 

Abdoulaye Niang / Université Gaston Berger de Saint-Louis / Sénégal 

Youri Sall / Université Gaston Berger de Saint-Louis / Sénégal 

Birahim Diakhoumpa / Université Gaston Berger de Saint-Louis / Sénégal 

Banda Fall / Université Gaston Berger de Saint-Louis / Sénégal 

Fidèle Diedhiou / Université Gaston Berger de Saint-Louis / Sénégal 

Mamadou Dramé / Université Cheikh Anta Diop de Dakar / Sénégal

 

 

 

Contact Info: 

Babacar M'Baye, Ph.D.

Department of English

113 Satterfield Hall

Kent State University

PO Box 5190, Kent, Ohio, 44242-0001

Tel: (Office) 330-672-1742
 

Contact Email: