CFP: Early Capitalism on the High Seas in Contemporary Text and Image

Amanda Wasielewski's picture
Type: 
Call for Papers
Date: 
August 31, 2019
Location: 
Illinois, Luxembourg
Subject Fields: 
Art, Art History & Visual Studies, Atlantic History / Studies, Literature, Social History / Studies, Colonial and Post-Colonial History / Studies

IAWIS 2020 – Session CFP

International Word and Images Studies Association (IAWIS/AIERTI) triennial conference

“Water and Sea in Word and Image”
5-10 July 2020 at the University of Luxembourg

Session Chair: Amanda Wasielewski, awasielewski@gradcenter.cuny.edu (Tuesday, 7 July 2020 15:00-16:30)

Liquidity Incorporated:
Early Capitalism on the High Seas in Contemporary Text and Image

Herman Melville’s classic Moby-Dick, a novel that is over a century and a half old, is on many artists’ and writers’ minds these days. Melville’s tale of hubris and greed aboard a whaling ship is both a strong metaphor for the present and a way of understanding how we got here. As data flows at the speed of light around the planet, it seems apt to reflect on a time when capital flowed over water at a much slower but no less ruthless pace. The world order that haunts the present day was produced during this time through the dogged pursuit of wealth on the high seas. It was an era of colonialism, exploitation, slavery, industry, and technological acceleration. As high-frequency and algorithmically-modulated trading increasingly de-centers the human body in regimes of global finance, so too did the colonial period reduce the natural world to insurance figures and subjugated people to commodities. Allan Sekula’s Fish Story (1995) was a foundational work in this area, and a recent example can be found in Hito Steyerl’s Liquidity Inc. (2014), where the fluidity of financial markets is entangled with the messiness of corporal reality. The primordial elements are no more stable than these automated flows. Another example can be found in Return of the Obra Dinn (2018), an indie game designed by Lucas Pope, the creator of Papers, Please (2013). In the game, the protagonist is an insurance investigator, rather than an adventurer or a sea captain, who is tasked with determining how an East India Company vessel ended up with all of its crew either dead or missing. The operations of finance, greed, and instability are placed at the center of the narrative. This panel will explore recent art, literature, and text that deals with the sea-based trade in the past and investigate why and how this theme is so relevant to the present moment.

Paper proposals in English or French (max. 300 words) along with a short biographical note (max. 100 words) can be sent
to awasielewski@gradcenter.cuny.edu. Each participant can only submit one proposal. Deadline August 31, 2019.

More info on the conference at https://waterandsea2020.uni.lu/

1

Liquidité, SA:
Le capitalisme précoce en haute mer vu des textes et images contemporaines

Moby-Dick, le fameux roman de Herman Melville d’il y a plus d'un siècle et demi, préoccupe toujours de nombreux artistes et écrivains. Le récit de Melville qui décrit l’orgueil et de la cupidité à bord d’un navire baleinier est à la fois une métaphore puissante du moment présent et un moyen de comprendre comment nous sommes arrivés ici. Alors que les données circulent à la vitesse de la lumière autour de la planète, il semble pertinent d’analyser une époque où les capitaux coulaient sur l'eau à un rythme beaucoup plus lent mais d’une manière tout aussi impitoyable. L'ordre mondial qui hante le présent a été créé à cette époque, par la poursuite acharnée de la richesse en haute mer. C'était une époque de colonialisme, d'exploitation, d'esclavage, d'industrie et d'accélération technologique. Alors que nos échanges à haute fréquence basés sur des algorithmes déconcentrent de plus en plus le corps humain dans les régimes de finance mondiale, la période coloniale a pourtant aussi réduit le monde naturel aux chiffres de l'assurance et a réduit les humains à des produits de base. Fish Story d’Allan Sekula (1995) est un travail fondamental dans ce domaine. On en trouve un exemple récent dans Liquidity Inc. (2014) de Hito Steyerl, où la fluidité des marchés financiers est enchevêtrée dans la confusion de la réalité corporelle. Les éléments primordiaux ne sont pas plus stables que ces flux automatisés. Un autre exemple peut être trouvé dans Return of the Obra Dinn (2018), un jeu vidéo indépendant conçu par Lucas Pope, créateur de Papers, Please (2013). Dans le jeu, le protagoniste est un enquêteur d’assurances, plutôt qu'un aventurier ou un capitaine de la marine, qui est chargé de déterminer comment un navire de la Compagnie des Indes orientales s'est retrouvé avec tous les membres de son équipage morts ou disparus. Les opérations de finance, de cupidité et d’instabilité sont placées au centre du récit. Cette discussion explorera l'art, la littérature et les textes récents qui ont comme thème le commerce maritime dans le passé et examinera pourquoi et comment ce thème est si pertinent pour le moment présent.

Les propositions (anglais ou français) (max. 300 mots) accompagnées d’une courte notice biographique (max. 100 mots) envoyé à awasielewski@gradcenter.cuny.edu. Chaque participant ne peut soumettre qu’une seule proposition de communication.

Plus d'informations https://waterandsea2020.uni.lu/