L’empire de Catherine la Grande / The Empire of Catherine the Great. Nouvelles approches

Ninja Bumann's picture
Type: 
Call for Papers
Date: 
May 27, 2019 to May 29, 2019
Location: 
France
Subject Fields: 
Russian or Soviet History / Studies

Organisateurs : Kerstin S. Jobst (Université de Vienne), Jan Kusber (Université de Mayence), Lucien Bély (Centre Roland Mousnier, Sorbonne Université), Francine-Dominique Liechtenhan (Centre Roland Mousnier, Sorbonne Université), Guillaume Nicoud (Université de la Suisse italienne), Alexandre Stroev (Université Sorbonne nouvelle Paris III).

Dates : 27-29 mai 2019

Lieu : Paris, Fondation Singer-Polignac

Langues : français et anglais exclusivement.

Le voyage et le séjour sont pris en charge par les organisateurs.

 

La politique culturelle de Catherine, ses correspondances avec les grands écrivains ou savants de son temps furent souvent évoquées et ont fait l’objet de recherches substantielles. La politique étrangère de la souveraine éclairée, en particulier ses aspirations vers les mers chaudes, a fait l’objet de synthèses, mais, en Occident, rares restent les travaux basés sur des documents d’archives. Cet expansionnisme ne saurait être dissociée des réformes de la monarque afin de moderniser son pays et le rendre plus compétitif, sur le mode économique, diplomatique, militaire, religieux et culturel. Sous ce règne, l’empire s’élargit considérablement vers l’Ouest, suite aux partages de la Pologne, vers le Caucase dont la conquête s’amorce dans les années 1780, et vers la mer Noire avec l’annexion de la Crimée en 1783, confirmée par le traité de Iași. D’importantes minorités culturelles sont ainsi intégrées dans le pays (uniates, juifs, catholiques, musulmans) et des colons étrangers sont invitées à s’installer en Russie pour développer l’agriculture. Les sujets majeurs du colloque à venir évoqueront la politique étrangère de Catherine, la gestion économique et sociale de l’empire et ses visions géopolitiques basées sur la disparition de la Porte ottomane, avec leurs retombées culturelles. Catherine imaginait une nouvelle répartition de la Méditerranée entre catholiques et orthodoxes avec la création d’un empire grec, sous l’égide d’un Romanov, et d’un royaume de Dacie, dirigé par un souverain orthodoxe. Ce colloque tiendra ainsi compte de l’articulation entre la politique expansionniste de Catherine avec ses grands projets de réforme et ses ambitions culturelles, qu’elles soient artistiques ou littéraires.

Les contributions basées sur des recherches récentes dans les archives seront favorisées.

 

Les organisateurs vous prient de leur envoyer un abstract (2000 signes, blancs compris) jusqu’au 30 novembre 2018, accompagné d’un bref cv soit en anglais ou en français, en indiquant leurs recherches en cours et la pertinence de leurs propositions par rapport au sujet proposé, aux adresses suivantes :

 

kusber@uni-mainz.de

 

kerstin.susanne.jobst@univie.ac.at

 

francine.dominique.liechtenhan@paris-sorbonne.fr

 

 

 

Organizers: Kerstin S. Jobst (University of Vienna), Jan Kusber (University of Mainz), Lucien Bély (Centre Roland Mousnier, Université Paris-Sorbonne), Francine-Dominique Liechtenhan (Centre Roland Mousnier, Université Paris-Sorbonne)

Dates: 27-29 May 2019

Location: Paris, Singer-Polignac Foundation

Languages: French and English only.

The costs of travel and accommodation will be covered by the organizers.

 

Catherine's cultural policy, her correspondences with the important writers and scholars of her time were often mentioned and were the subject of substantial research. The foreign policy of the enlightened sovereign, in particular her aspirations towards the warm seas, has been the subject of syntheses, but in the West, work based on archival documents still remains rare. This expansionism cannot be dissociated from the monarch's reforms in order to modernize her empire and make it more competitive in terms of economy, diplomacy, military, religion, and culture. Under Catherine's reign, following the divisions of Poland, the empire expanded considerably towards the West, towards the Caucasus, whose conquest began in the 1780s, and with the annexation of the Crimea in 1783 and confirmed by the treaty of Iași, towards the Black Sea. Important minorities had been integrated into the empire (Uniates, Jews, Catholics, Muslims) and foreigners were invited to settle in Russia to develop agriculture. The major topics of the upcoming conference will focus on Catherine's foreign policy, economic and social management of the empire and geopolitical visions based on the decline of the Sublime Porte, and their cultural consequences. Catherine imagined a new order of the Mediterranean Europe between Catholics and Orthodox and the re-creation of a Greek empire, under the aegis of the Romanov dynasty, and a kingdom of Dacia, ruled by an Orthodox sovereign. This conference will take into account the link between Catherine's expansionist policy, her major reform projects and her own artistic and literary ambitions.

Contributions based on recent research in the archives will be encouraged.

 

Please send an abstract (up to 2000 characters, including blanks) and a short CV in English or French to the organizers by 30th of November 2018. Please indicate your current research and the relevance of your proposal to the subject:

 

kusber@uni-mainz.de

 

kerstin.susanne.jobst@univie.ac.at

 

francine.dominique.liechtenhan@paris-sorbonne.fr