“Il n’est guère de matière si vaste que celle des monumens de l’Antiquité”. The Reception of Roman Antiquity in the Eighteenth Century : Crossed Perspectives

Olivier Latteur's picture
Type: 
Conference
Date: 
October 6, 2017
Location: 
Belgium
Subject Fields: 
Intellectual History, French History / Studies, Early Modern History and Period Studies, Archaeology, Classical Studies

Argument

The study day « “Il n’est guère de matière si vaste que celle des monumens de l’Antiquité”. Étude et réception de l’Antiquité romaine au siècle des Lumières : perspectives croisées » aims to explore the reception of Roman Antiquity in the eighteenth century in an interdisciplinary perspective (mainly history, archaeology and literature). Some specialists in this field (including Chantal Grell, Ida Gilda Mastrorosa, François de Callataÿ and Véronique Krings) will present their recent works on this topic in the plenary session. The study day also includes a poster session, dedicated to young scholars and PhD searchers.

The study day will take place at the University of Louvain (venue : Sénat académique, UCL, Louvain-la-Neuve, Belgium) on Friday October 6th 2017. A first study day dedicated to this topic took place in Florence on May 26th 2016 ("Roma antica nell'età dei Lumi", org. Marco Cavalieri and Ida Gilda Mastrorosa).

 

Program

 

10:00-10:15 : introduction by Marco Cavalieri (University of Louvain, Belgium).

 

Session 1 : Roman History and litterature in the Eigtheenth Century (chair : Aline Smeesters, University of Louvain)

10:15-10:45 : Ida Gilda Mastrorosa (Università degli studi, Florence, Italy) : « Louis de Beaufort et la construction de la mémoire familiale dans la Rome antique ».

10:45-11:15 : Étienne Famerie (University of Liège, Belgium) : « La réception de l'Abrégé d'art militaire de Végèce en France au XVIIIe siècle ».

 

11:15-11:30 : coffee break.

 

Session 2 : Antiquarians, numismatists and archaeologists I (chair : Annie Verbanck-Piérard, Musée Royal de Mariemont)

11:30-12:00 : François de Callataÿ (Université libre de Bruxelles / Royal Library of Belgium) : « Les collections de monnaies romaines à travers le XVIIIe siècle ou la déroute des antiquailles ».

12:00-12:30 : Olivier Latteur (University of Namur and University of Louvain, Belgium) : « La Dissertatio de antiquis romanorum monumentis de Pierre-Joseph Heylen, premier inventaire des vestiges romains situés dans l’espace belge (1783) ».

 

12:30-14:00 : lunch.

 

Session 3 : Antiquarians, numismatists and archaeologists II (chair : Athéna Tsingarida, Université libre de Bruxelles)

14:00-14:30 : Véronique Krings (Université de Toulouse Jean-Jaurès, France) : « Relevés épigraphiques et dessins d'antiquités dans le Midi de la France : Jean-François Séguier, Léon Ménard et le marquis d'Orbessan autour des années 1750 ».

14:30-15:00 : Marco Cavalieri (University of Louvain, Belgium) : « Entre esthétique et recherche. La documentation archéologique dans le duché de Parme et Plaisance à l’époque des Bourbons ».

15:00-15:30 : Chantal Grell (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, France) : « Les réactions des amateurs et des antiquaires face à la découverte des cités vésuviennes ».

 

15:30-15:45 : coffee break.

 

15:45-16:45 : Poster session (chair : Françoise Van Haeperen, University of Louvain) :

  • Benoît Pilot (independant scholar, France), « Jean-François Séguier et le marquis d'Orbéssan, une correspondance d' « antiquaires » dans la seconde moitié du XVIIIe siècle ».
  • Anna Guédon (Université de Toulouse Jean-Jaurès, France), « La documentation isiaque de l’Empire romain dans le Recueil d’antiquités du comte de Caylus ».
  • Déborah Moine (University of Louvain, Belgium), « De fascination en fascination : la Mensa Isiaca chez Bernard de Montfaucon ».
  • Céline Trouchaud (Université de Toulouse Jean-Jaurès, France), « La « mèche d'Horus », une création du siècle des Lumières anglais ? »
  • Sarah Andrès (Université Paris-Sorbonne, France), « Imagines illustrium : les galeries de portraits antiques à l’époque moderne ».
  • Novella Lapini (Università degli studi, Firenze, Italy), « Tacite traduit en sculpture. Une lecture peu connue d'Annales III 1, 4 ».
  • Christophe Burgeon (University of Louvain, Belgium), « La récupération d’exempla moraux de la période romaine chez Philippeaux ».
  • Katia Michini (Università degli studi di Pavia, Italy), « Reminiscences of Classical Antiquity in the Garden of Torre de Picenardi ».

16h45-17h15 : conclusion (chair : Odile Parsis-Barubé, Université Lille 3, France).