Labour, Working Animals, and Environment in the Indian Ocean World

Yoshina Hurgobin's picture
Type: 
Call for Papers
Date: 
February 15, 2017
Location: 
Quebec, Canada
Subject Fields: 
Labor History / Studies, Environmental History / Studies, Geography, Economic History / Studies, French History / Studies

International Conference, “Labour, Working Animals, and Environment in the Indian Ocean World”

Indian Ocean World Centre (IOWC) McGill University

Montréal, Canada

4 and 5 May 2017

 

The Indian Ocean World Centre (IOWC) at McGill University is organising a conference that addresses the intertwined aspects of labour, working animals, and the environment in the Indian Ocean World (from China to Southeast and South Asia, the Middle East and Africa) from early times to the present day. In this context, we define labour broadly as any productive activity (economic and/or intellectual). By working animals, we mean animals for agricultural production and transportation. Thus the conference aims to examine the Indian Ocean as a “world” over the longue durée through the interrelated lenses of labour, working animals, and environment. Humans and working animals became familiar with their environment chiefly through their lives and labour. In the Indian Ocean World, different flows of free and unfree labour moved from one place to the other.  Such flows of labour interacted with and transformed their environments through processes of work and the medium of their bodies, just as the environment and climate influenced human and animal activities. Besides working animals, this process of human-environment interaction includes the role in the larger natural and ecological realms of the Indian Ocean World the role of wild animals and insects such as, rats, locusts, mosquitoes, as well as the diseases they carried which could significantly affect both human, especially laboring, and animal populations.

In this multidisciplinary project, we welcome contributions from many areas of study, including history, geography, area studies, anthropology, sociology, economics, and literary studies. Possible topics include, but are by no means limited to:

  • role of climate and environment in the circulation of labour
  • how environment shape labour processes
  • environmentalism and social movements
  • bodies at work
  • colonial discourses on climate, race and fitness of human and non-human actors
  • relations between human and animal bodies, work and environment
  • how plantation economies impacted on ecology
  • labour /animal mobility and circulation of disease
  • impact of disease on labour /animal productivity
  • political authority and circulation of labour
  • animals and sanitation
  • animal labour
  • animals as capital
  • representations of landscapes, labor and working animals

Submission and Registration: Papers should be in English or French. A registration fee of $100 CAD ($60 CAD for students) will be charged. The fee for late registration is $130 CAD ($75 CAD for students). Deadline for submission of abstracts is 15 February 2017; decisions will be made by 1 March 2017. Abstracts of 250 words should be sent to  iowc@mcgill.ca. For any questions, contact either Dr. Yoshina Hurgobin (yoshina.hurgobin@mail.mcgill.ca) or Dr. Zozan Pehlivan (zozan.pehlivan@mail.mcgill.ca).

 

 

 

Conférence Internationale

 «Travail, Animaux de Travail et Environnement dans le « monde » de l’Océan Indien»

Centre du Monde de l'Océan Indien, Université McGill

Montréal, Canada

4 et 5 mai 2017

 

Le Centre du Monde de l'Océan Indien (IOWC) à l'Université McGill organise une conférence internationale qui examine les aspects liant le travail, les animaux de travail et de l’environnement dans le monde de l’Océan Indien (de la Chine à l'Asie du Sud et du Sud, au Moyen-Orient et en Afrique) des temps anciens jusqu’à nos jours. Nous définissons le travail comme une activité productive (économique et / ou intellectuelle). Les animaux de production sont ceux utilisés pour la production agricole et le transport. Nous utilisons les liens entre le travail, les animaux de travail et l’environnement afin de cerner comme l’Océan Indien constitue un «monde» sur la longue durée. Les humains et les animaux de travail se sont familiarisés avec leur environnement principalement à travers leur vie quotidienne et travail. Dans le « monde » de l’Océan Indien, différents types de main-d'œuvre dite libre et non libre ont circulé d'un endroit à l'autre. De tels flux de main-d'œuvre construisent une relation avec leur environnement contribuant ainsi à la transformation de ce même environnement à travers le processus du travail et au moyen de leurs corps. De plus, l’environnement et le climat influencent les activités des humains et des animaux. Outre les animaux de travail, ce processus d'interaction entre l'homme et l'environnement inclue le rôle des animaux sauvages et des insectes tels que les rats, les sauterelles et les moustiques, ainsi que les maladies qu'ils transportent. Celles-ci pourraient affecter de façon importante les populations humaines, en particulier les travailleurs et les animaux.

Dans ce projet pluridisciplinaire, nous accueillons les contributions de nombreuses disciplines, y compris l'histoire, la géographie, les études régionales, l'anthropologie, la sociologie , l’économie, et les études littéraires. Les sujets possibles comprennent, mais ne se limitent pas à la liste suivante:

- rôle du climat et de l'environnement dans la circulation de la main-d'œuvre

- comment l'environnement influence les processus de travail

- environnementalisme et mouvements sociaux

- les corps et le travail

- les discours coloniaux sur le climat, la race et l'aptitude des acteurs humains et non humains

- les relations entre les corps humains et animaux, le travail et l'environnement

- comment les économies de plantation ont influencé l'écologie

- mobilité de la main-d'œuvre / des animaux et circulation des maladies

- impact de la maladie sur la productivité du travail et de l'animal

- autorité politique et circulation du travail

- animaux et l’état sanitaire des lieux de travail

- le labeur des animaux

- les animaux en tant que capital

- représentation de paysages, du labeur humain et non humain

Proposition et Inscription : Les propositions de communication (maximum 250 mots) peuvent être en anglais ou en français. L’inscription est 100 CAD et 60 CAD pour les étudiants. Les inscriptions tardives seront de 130 CAD et de 75 CAD pour les étudiants. Les propositions de communication sont attendues au plus tard le 15 février 2017 au courriel suivant : iowc@mcgill.ca. Pour toute clarification, veuillez contacter Dr. Yoshina Hurgobin (yoshina.hurgobin@mail.mcgill.ca) ou Dr. Zozan Pehlivan (zozan.pehlivan@mail.mcgill.ca)

Contact Email: