ANNOUNCEMENT> Passing of Alexander W. Macdonald (1923-2018)

Matthew Kapstein's picture

Dear friends and colleagues,

It is with great sadness that I report to you the decease, on February 4, of Alexander W. Macdonald, one of leading figures in Himalayan ethnology and a significant contributor to Buddhist Studies as well. "Sandy" was for many years a member of the editorial board of the JIABS and was a founding member of the International Association for Tibetan Studies. To his many students and colleagues in his broad fields of interest, he was forever a generous teacher, conversation partner and critic. I include here the brief obituary that has been circulated in French, for those conversant in that language:

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris la disparition d’Alexander Macdonald, décédé le dimanche 4 février dans le courant de sa 95ème année. Macdo, comme l’appelaient ses proches collègues, était un des membres fondateurs du laboratoire, qu’il a rejoint dès 1968, et dont il a été un temps directeur adjoint.

C’est au cours de la Seconde Guerre mondiale, alors engagé dans le régiment des Royal Scots et prenant part à la bataille de Birmanie, qu'Alexander Macdonald a découvert l’Asie. En 1946, âgé de 24 ans, il quitte l’armée et entreprend des études à Oxford puis Paris, où il entre au CNRS en 1951, et travaille en étroite association avec Louis Dumont, Rolf Alfred Stein et Paul Mus.

Rapidement devenu une figure incontournable des études sur le monde himalayen, Alexander Macdonald a contribué à l’essor des études sur le Tibet et la Haute Asie, notamment à Nanterre, mais aussi au Népal et à Hong Kong où il a participé, dans les années 1970, à la fondation de départements de sociologie et d’ethnologie.

Une cérémonie aura lieu le vendredi 9 février à 15 heures au Temple Protestant, 32, rue de la Préfecture, à Tours.

Le LESC s'associe à la douleur de sa famille et de ses proches, à qui nous adressons toutes nos condoléances.

 

Matthew Kapstein

Ecole Pratique des Hautes Etudes, Paris