Journée d'études: L’histoire nucléaire de la France. Bilan et perspectives

Roberto  Cantoni's picture

Journée d'études:  L’histoire nucléaire de la France. Bilan et perspectives 

 

Une journée de conférence (9h-18h30) 

5 mai 2017, salle de conférence du CERI 

56, rue Jacob - 75005 Paris

 

Occasion : 

- 20ème anniversaire de trois études cruciales : 

Dominique Mongin, La bombe atomique française, Bruxelles, Bruylant, 1997 

Gabrielle Hecht, The Radiance of France. Boston, MIT Press, 1998. 

Beatrice Heuser, Nuclear Mentalities, London: Saint Martin’s Press, 1998 

 

Projet intellectuel 

- Faire le bilan de la connaissance et des apports méthodologiques et empiriques sur le sujet après vingt ans ; les auteurs a l’honneur sont discutants 

- Apporter un éclairage interdisciplinaire sur des questions clés en évitant ainsi de penser le nucléaire de manière isolée (le discutant est toujours d’une autre discipline) 

- D’importantes décisions vont être prises pour lesquels un éclairage historique est nécessaire 

 

9h – 10h / Introduction et Présentation de la chaire sécurité USPC : 

- Alain Dieckhoff, directeur du CERI 

- Benoit Pelopidas (Sciences Po, titulaire de la chaire sécurité au CERI): bienvenue, introduction de la chaire sécurité Sciences Po / USPC 

 

10h : pause café 

 

10h15-12h : Panel 1 : Transnationaliser l’expérience nucléaire française 

Président de séance : William Walker (Université de Saint Andrews, membre du conseil scientifique de la chaire sécurité, Sciences Po) 

- Jayita Sarkar: nouveaux éclairages sur la coopération franco-indienne (MIT) 

- Anna-Mart van Wyk: les liens entre la France et l’Afrique du Sud (Monash University) 

- Anna Konieckzna: nouvelles sources sur le lien entre la France et l’Afrique du Sud (Paris Sud Creteil) 

 

Discutants: Roberto Cantoni (Chercheur postdoctoral, Sciences Po - USPC) 

Beatrice Heuser (Universite de Reading) 

 

 

 

Dejeuner avec les participants 

 

13h30-15h30. Panel 2: Avancées sur la gouvernance des armes nucléaires en France 

Président de séance: Thierry Balzacq (Université de Namur) 

- On the Foundations of Nuclear Bonapartism: Gaullist networks, the French Atomic Energy Commission and the legacy of wartime clandestine action. Benoit Pelopidas et Sébastien Philippe (Sciences Po et Princeton University) 

- Les intellectuels français et le débat nucléaire dans les années 1980s : Grey Anderson (Sciences Po) 

- Le débat politique français sur le nucléaire dans les années 1980 : Yannick Pince (Paris III) 

- Les effets de la fin de la guerre froide sur la politique française de non-prolifération: Florent Pouponneau (Université de Strasbourg) 

 

Discutants : Dominique Mongin (Inalco, ENS) ; 

Beatrice Heuser (Université de Reading) 

 

15h30-15h45 : Pause café 

 

15h45-17h45 : Panel 3: Sureté et sécurité à l’épreuve du temps 

 

Président de séance : Christophe Carle (Conseil scientifique de la chaire, TBC) 

- Miyuki Tsuschyia (CEE, Sciences Po): l’épreuve de la catastrophe dans une perspective comparée 

- Julie Blanck (CSO, Sciences Po): gouverner le temps long; le rôle de l’ANDRA 

- Leny Patinaux (EHESS): sur l’administration de la preuve sur la sureté de l’enfouissement des déchets 

- Benoit Pelopidas (Sciences Po): La mémorialisation de la crise de Cuba en France 

- Sezin Topcu (EHESS) : contestation et gouvernance de la contestation du nucléaire en France 

 

Discutants: Nestor Herran (UPMC); 

Karena Kalmbach (Technische Universiteit Eindhoven) 

 

18h : Conclusion avec présentation d’un travail inédit et des propositions de la chaire