Réponse au Dr Eddy St-Paul Publié le 2017-09-18 par Lucie Carmel Paul-Austin, Ph.D | Le Nouvelliste

Marlene Daut's picture

Réponse au Dr Eddy St-Paul

Publié le 2017-09-18 | Le Nouvelliste

Cher Dr. St-Paul,

Permettez, d’entrée de jeu, que je vous remercie pour les bons propos que vous avez formulés à mon endroit dans votre note, en date du 29 août 2017, publiée au 5 septembre. Le bon usage le dicte. Par votre adresse, je prends la mesure de toute la dimension de la charge qui vous est confiée, comme directeur de l’Institut des études haïtiennes à Brooklyn College-CUNY. Je tire également de la démonstration-définition que vous avancez sur le champ des études haïtiennes, encore vierge de ses tenants légitimes, les prolégomènes sur la question.

Toutefois, la vie de discrétion et de retenue que je me suis forgée, tout en étant un personnage public, en a pris un coup. D’aucuns seraient étonnés, mais j’évite les salons et les grand-messes de toutes sortes. Ce repli que je m’impose ne m’empêche en rien d’intervenir ou de m’exposer, voire d’entrer en dialogue quand les circonstances l’exigent. Je ne me renferme non plus, dans une tour d’ivoire, n’ayant aucune prétention d’être ointe d’un qualificatif particulier. Ce sont de telles dispositions qui m’habitent et me maintiennent active et réceptive. Esprit libre, je revendique d’appartenir à une gente raisonnée et raisonnable. Je suis également inquiète et angoissée par les manifestations plurielles de la perte de sens et de valeurs observées présentement dans la société haïtienne. C’est peut-être le seul mérite, s’il en est un, qui me vaut votre interpellation. Je présume qu’elle s’adresse à bien d’autres chercheurs et intellectuels, car la « responsabilité éthico-morale des haïtianistes contemporains » est vouée à être une œuvre collective.

 

Read more here: http://lenouvelliste.com/article/176338/reponse-au-dr-eddy-st-paul